kadikoy moto kurye umraniye moto kurye tuzla moto kurye atasehir moto kurye moto kurye moto kurye moto kurye moto kurye moto kurye

moto kurye moto kurye moto kurye moto kurye moto kurye moto kurye moto kurye moto kurye

Rencontre entre le Ministre de la Planification et de la Coopération Externe et une délégation des Nations Unies en Haïti.
Port-au-Prince, le jeudi 12 août 2021 – Le Ministre de la Planification et de la Coopération Externe, Me Simon Dieuseul DESRAS, a rencontré ce jeudi 12 Août 2021 une délégation des Nations-Unies conduite par la représentante spéciale du secrétaire général des Nations Unies en Haïti, Madame Helen Ruth Meagher La Lime, sur les questions liées à la police et à la violence qui prévaut ces dernières années,  dans différentes régions du pays, via le Task Force.

Le « Task Force » est un groupe de travail créé par les autorités haïtiennes pour réviser et finaliser le document de la  Stratégie Nationale de Désarmement, Démantèlement, Réinsertion et Réduction de la Violence Communautaire (SNDDR/RVC).

Selon le Ministre, toutes les forces vives de la nation haïtienne, les entités étatiques, les acteurs nationaux,  internationaux, les organisations de la société civile, doivent conjuguer leurs efforts dans le but de chercher à résorber de manière définitive le problème d’insécurité à travers le pays.

Nous savons pertinemment que les sources principales de l’insécurité sont étroitement liées à la misère, l’extrême pauvreté et l’oisiveté des jeunes, a déclaré le Ministre estimant par ailleurs qu’il faudra aborder la question d’insécurité sur d’autres angles, en vue de déceler éventuellement le rapport existant entre des gens apparemment honnêtes et des chefs de groupes armés.

Il a en ce sens plaidé en faveur de l’intervention du « Task Force » dans la mise en œuvre de programmes sociaux, de sensibilisation communautaire, d'apaisement social, à travers des projets à haute intensité de main d'œuvre.

Le numéro un du MPCE a estimé également urgent de fournir un accompagnement technique à la Police Nationale d’Haïti (PNH), afin de rationaliser et fluidifier les interventions et de procéder à son  renforcement en équipement dans le but de  faciliter les interventions des agents de différentes unités spécialisées.

L’Organisation des Nations-Unies, fort de sa longue et riche expérience vécue en Haïti, saura comment orienter efficacement l’aide en matière de sécurité publique pour instaurer, de commun accord avec les autorités haïtiennes compétentes en la matière, un climat de paix durable, a déclaré le titulaire du MPCE.

De son côté, la représentante spéciale du secrétaire général des Nations Unies et chef du Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH), Mme Helen Ruth Meagher La Lime, fait savoir que son organisation ne dispose pas de fonds programmatiques mais doit tout simplement assurer une cohérence politique au niveau des priorités.

Selon Mme La Lime, les fonds sont désormais gérés par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) qui s’occupe du travail opérationnel. Le BINUH est prêt à accompagner les autorités gouvernementales dans les efforts visant le renforcement de la PNH, la lutte contre la détention préventive prolongée et les mises en place relatives à l’organisation des prochaines compétitions électorales.

Madame La Lime s’est également félicité de certaines avancées considérables du BINUH notamment l’adoption de la loi sur l’assistance légale, du plan stratégique national de la lutte contre la détention préventive prolongée et l’installation du conseil national de l’assistance légale.

Le chef du BINUH en a profité pour déplorer l’assassinat crapuleux du président Jovenel MOISE en sa résidence privée dans la nuit du 6 au 7 Juillet 2021 dans des circonstances non encore élucidées.

Cette rencontre qui a duré environ deux heures a pris fin sur la promesse que les deux parties se retrouvent bientôt pour finaliser certaines discutions et renforcer la collaboration établie entre le ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) et le Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH).