Accueil > Nouvelles > Tenue, ce vendredi 16 juin 2017, d’une réunion du Comité de l’Efficacité de l’Aide externe (CEA)

Tenue, ce vendredi 16 juin 2017, d’une réunion du Comité de l’Efficacité de l’Aide externe (CEA)

16 Juin, 2017

Port-au-Prince, le 16 juin 2016.- Accompagné du ministre de la Planification et de la Coopération externe, Me Aviol Fleurant, du ministre de l’Économie et des Finances, M. Jude Alix Patrick Salomon, du ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, M. Max Rudolph Saint-Albin, du ministre de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural, M. Carmel André Belliard, du ministre de la Santé publique et de la Population, Dr. Marie Greta Roy Clément, du ministre de la Jeunesse et des Sports, Mme Régine Lamur, des représentants des pays et institutions internationales partenaires d’Haïti, le Premier ministre, S.E.M. Jack Guy Lafontant a présidé une réunion de haut niveau du Comité de l’efficacité de l’aide (CEA) du cadre de Coopération de l’aide externe au développement (CAED).

Dans son discours de circonstance, le chef du Gouvernement a mis l’accent sur l’importance d’une telle initiative qui vise à aboutir à un mécanisme conjoint sur les grandes lignes et les orientations stratégiques fixées par l’État haïtien en fonction de ses priorités  notamment l’agriculture, la construction, l’éducation, la santé et la bonne gouvernance. Pour sa part, le titulaire du ministère de la Planification et de la Coopération externe, Me Aviol Fleurant, a axé son intervention sur l’articulation du Plan stratégique de développement d’Haïti (PSDH), du Programme triennal d’investissement public (PTI) et les Objectifs de développement durable (ODD).Le ministre FLEURANT a tenu à expliquer que le PSDH détermine sur le long terme, la vision du développement national. Ce cheminement vers l’émergence est constitué de plusieurs paliers qui sont déclinés par période et constitue de nombreux défis à relever et enjeux à surmonter.

Dans sa fonction de coordination stratégique et opérationnelle pour la cohérence des actions prioritaires de développement national, a poursuivi le responsable du ministère du Plan, le MPCE a posé les bases nécessaires et enregistré des avancées significatives dans la prise en compte des enjeux internationaux déclinés dans les ODD.

Ces objectifs ne sauraient être atteints et réussis sans une bonne coordination permettant d’assurer une meilleure adéquation  et intégration de l’aide externe en appui aux priorités de développement du pays. A ce titre, il faut effectivement, au niveau stratégique, assurer la régularité des CEA afin de faciliter la transparence, le dialogue stratégique et le suivi de la mise en œuvre des engagements du Gouvernement et des partenaires techniques et financiers, conclut le ministre FLEURANT.

Le Comité d’efficacité de l’aide (CEA) du CAED a pour objectif de réunir les partenaires d’Haïti afin de mener un plaidoyer pour le respect des promesses et engagements de financement du développement à moyen et à long terme d’Haïti, l’encouragement des investissements directs privés et étrangers, et l’alignement des ressources externes avec les priorités stratégiques du gouvernement haïtien.

Au terme de cette réunion du Comité de l’efficacité de l’aide (CEA), un communiqué conjoint a été signé entre l’État haïtien, représenté par Me Aviol Fleurant, et les partenaires techniques et financiers (PTF), représentés par le responsable de la délégation de l’Union européenne en Haïti, l’ambassadeur Vincent Degert. Dans ce document, contenant huit (8) points, les autorités haïtiennes, en concertation avec les partenaires techniques et financiers, s’engagent à systématiser et compléter les politiques publiques et stratégies sectorielles pour faciliter la coordination de l’aide au développement.

Partager