Accueil > Nouvelles > LA PREVENTION DES RISQUES DE CATASTROPHES NATURELLES EN HAÏTI : DEMARCHE METHODOLOGIQUE ET INSTRUMENTS POUR UNE MEILLEURE CONNAISSANCE DU TERRITOIRE

LA PREVENTION DES RISQUES DE CATASTROPHES NATURELLES EN HAÏTI : DEMARCHE METHODOLOGIQUE ET INSTRUMENTS POUR UNE MEILLEURE CONNAISSANCE DU TERRITOIRE

28 Mars, 2017

 

LA PREVENTION DES RISQUES DE CATASTROPHES NATURELLES EN HAÏTI :   DEMARCHE METHODOLOGIQUE ET INSTRUMENTS POUR  UNE MEILLEURE CONNAISSANCE DU TERRITOIRE

De par sa situation, Haïti est exposée à de nombreux risques naturels (cyclone ; inondation, crue torrentielle ; et  mouvements de terrain, séisme et tsunami). Par ailleurs, la vulnérabilité des populations des agglomérations urbaines et rurales est aggravée par la colonisation d’espaces très exposés aux menaces naturelles (zones de failles actives, pentes abruptes, ravines, berges de rivières, plaines inondables, … ). Cette vulnérabilité sera par ailleurs aggravée sous l’effet du changement climatique dont les conséquences sont de nature à augmenter la fréquence et l’intensité des phénomènes hydrométéorologiques ainsi que les phénomènes induits (glissements, ravinements, coulées boueuses, éboulements, submersion marine, etc.).

Suite aux désastres qui ont frappé Haiti ces dernières années, les acteurs de la reconstruction, de l’aménagement du territoire, de la planification du développement, de la réduction des risques et de la préparation des réponses aux désastres ont compris la nécessité de mettre en place une méthodologie référentielle qui servira de standard national pour la prise en compte de la réduction des risques naturels dans les politiques publiques de développement et d’aménagement du territoire.

 

Partager